Qui sommes-nous : Technologie

Le principe

Sanisphère propose une technologie originale et très performante, basée sur la séparation des urines et des matières fécales grâce à un tapis roulant incliné.
Cet aboutissement technologique représente le fruit d’années de recherches et d’innovations pilotées par le fondateur de l’entreprise Pierre Colombot.

Standard

Comment s’effectue la séparation ?

Traitement des liquides

Les urines (et eaux de nettoyage) s’écoulent par gravité le long du tapis et sont dirigées soit vers un drain d’épandage, soit vers une cuve de stockage. Ces procédés sont conformes aux technologies de l’assainissement non collectif, et quelques soient les fréquentations, ils ne représentent que de faibles volumes.

Traitement des solides

Lors de l’utilisation, les matières fécales (et papiers) tombent sur le tapis. Après utilisation, pas besoin de sciure. Il suffit d’actionner une pédale mécanique – beaucoup plus hygiénique qu’une chasse d’eau – pour acheminer le tout dans la partie arrière du bâtiment : le local technique.
Les matières ainsi stockées entrent en contact avec des vers de terre (Eisenia Foetida) que nous implantons dès la mise en service des toilettes. Ces lombrics sont à la fois saprophages et coprophages, c’est-à-dire qu’ils transforment aussi bien les végétaux que les matières fécales en compost : il s’agit du procédé appelé lombricompostage.
En 24 mois les matières fraiches sont transformées en terreau organique, dépourvu de germes pathogènes. Tous les 5 à 15 ans, selon l’importance de la fréquentation, le gestionnaire peut retirer le terreau obtenu. Il peut alors le valoriser en l’utilisant pour fertiliser les espaces verts se trouvant à proximité.

elevage-de-lombrics
saniverte-coupe-transversale

Le confort pour tous

Des toilettes sèches sans odeur

Tout d’abord, grâce au principe de séparation, nous éliminons en grande partie cette nuisance.

Pour supprimer totalement les odeurs, nous avons élaboré plusieurs dispositifs dont le but est identique : aspirer l’air en permanence au travers de la cuvette des toilettes grâce à un système de ventilation.
Cette mise en œuvre implique une conception rigoureuse et complexe des bâtiments, un savoir-faire unique breveté par Sanisphère.

Des toilettes sèches sans nuisances visuelles

Le local technique où s’opère le lombricompostage est étanche à l’air, inaccessible et invisible pour l’utilisateur.

L’éclairage est rasant au niveau de la cuvette. La couleur dominante de la cabine étant le blanc, cela crée un effet de contrejour par rapport à l’intérieur de la cuvette, en matériaux noirs. Il en résulte une sensation apaisante et un sentiment de propreté permanent.

Un nettoyage simplifié

La cabine est conçue pour rester propre. Le bloc-siège, d’un design sobre et moderne, n’a pas de recoins comme sur des toilettes à eau classiques.
Le sol possède une légère pente vers la porte, les surfaces sont lisses : Le nettoyage complet de la cabine s’effectue en une dizaine de minutes avec 3 litres d’eau.
Chaque bâtiment est équipé de 2 distributeurs de papier toilette de grande contenance, et d’un distributeur de gel hydroalcoolique : c’est la possibilité pour chacun d’avoir une utilisation hygiénique des toilettes, et de s’assurer de la propreté du siège.

sanisphere-saniverte-pmr

Fiabilité et anti-vandalisme

Des dispositifs sobres et robustes conçus pour durer et pour limiter au maximum les actes de vandalisme.

  • Sol pour trafic intense, résistant aux brûlures de cigarettes
  • Parois intérieures en compact (fibres de bois + résine)
  • Bloc siège en composite (fibres de verre + résine polyester + peinture gel coat)
  • Garnitures en inox massif (poignées, charnières, distributeurs…)
  • Nous avons réalisé des tests d’usure sur nos tapis roulants, ils résistent à 1 000 000 de coup de pédales, ce qui équivaut à 50 ans d’utilisation classique.

Des gestionnaires sereins

Le lombricompostage permet de réduire considérablement le volume des matières fécales et papiers. Il suffit d’un seul passage par an dans le local technique pour vérifier que le travail des lombrics est optimal. Cette opération est effectuée par Sanisphère gratuitement les 2 premières années.

Nos bâtiments fonctionnent en totale autonomie. Ils sont posés en une journée, ne nécessitent aucun raccordement aux réseaux, et sont immédiatement opérationnels.

Le gestionnaire s’occupe uniquement de la partie cabine : nettoyage régulier et rechargement des distributeurs.